Accueil Mairie de Marignac-Lasclares

Commune du canton de Cazères (anciennement Le Fousseret), située en Haute-Garonne à mi-chemin entre Toulouse et Saint-Gaudens,  Marignac-Lasclares s’étend sur 1001 hectares surplombant la vallée de la Garonne.
La population des mariclarins et mariclarines a dépassé en 2015 le chiffre de 480 habitants, retrouvant ainsi le niveau du début du 19ème siècle!
L’origine du nom vient du nom gallo-romain Marinus et de l’ancien français Las clares, « plaine-claire », où ne pousse pas d’arbre.

L’église Saint-Martin de Marignac dont le fronton a inspiré le logotype de la commune, fait l’objet d’un don vers 1100 du seigneur Lavidan de Gratens aux hospitaliers.
Il semble que les templiers et les hospitaliers,aient eu durant des siècles des dépendances dans la commune.
Se succèderont les Benque (1497), messire d’Ossung baron de Longages (1636), sieur Labarthe(1723), puis au XVIIIeme siècle, MM de Meritens, de la Malvezie et de Laporte.
La commune fait alors partie de l’ancienne province du Languedoc.

Son territoire est nettement divisé en deux zones géographiques: la plaine et les coteaux.
Le canal de St-Martory permet l’irrigation des terres de la plaine alors que sur les coteaux la vigne prédomine dans la première moitié du XXeme siècle.
Une grande partie de la commune est boisée. Marignac possède même un vaste bois communal.

Au début du XXeme siècle, plusieurs artisans sont installés dans le village: un boulanger, un sabotier, deux cordonniers, deux tailleurs, un charron, et trois forgerons.

On ne peut parler de Marignac-Lasclares sans parler du jeu de quilles au maillet (une quille est représentée sur le logotype de la commune). Le club de Marignac-Lasclares, un des plus actifs de la région, a organisé en 1999 le championnat de France de « jeu de quilles de six au maillet », et des joueurs et joueuses du club ont été sacrés champions de France.

Les informations sont issues du livre « Le patrimoine des communes de la haute-garonne » ed. FLOHIC Editions